Entretien d’un mouvement de Paris

Réception du mouvement

export-002

export-003

export-001

export-004

Les vis, abîmées et rouillées…

export-001

Les aiguilles, rouillées…

export-001

D’abord, refaire les têtes de vis… les placer sur le tour

export-002

Limer les têtes…

export-003

Refaire les fentes grâce à la lime à fendre

export-004

Au papier emeri de plus en plus fin, dégrossir…

export-005

export-006

export-007

Puis, passage à la pâte à polir…

export-008

On obtient une vis polie. Il ne reste plus qu’à la rendre bleue.

export-009

Le bleuissage des vis se fait en chauffant la vis…

export-010

export-011

export-005 export-006 export-007

Reste à faire de même avec les aiguilles…

export-002 export-003

Le résultat final:

export-008 export-009

Les petites goupilles qui tiennent certaines pièces, comme ci-dessous, qui tient la roue avec de larges dents) ont été faites entièrement à partir de tiges d’acier, afin de remplacer celles existantes, pliées et rouillées, inutilisables.

export-010

On voit ici d’autres goupilles, qui tiennent les deux platines.

export-011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *