Entretien et (léger) polissage d’une vieille Waltham

Waltham est une société américaine de fabrication de montre créée en 1850 et qui fut la pionnière en ce qui concerne la fabrication industrielle de pièces de montres. Les entreprises suisses durent modifier drastiquement leur méthode de travail suite à la visite du directeur de Longines qui fut impressionné par la qualité des mouvements et la vitesse de production. Waltham produit une quantité impressionnante de montres de qualité (on peut comparer cette marque à des sociétés suisses comme Omega, Longines ou Zenith).

Cette montre date de la fin des années 40, début des années 50. Malgré ses dimensions (22x28mm hors couronne et hors cornes), il s’agit bien d’une montre d’homme. Les montres de cette époque étaient nettement plus petites qu’aujourd’hui. Aujourd’hui, elle convient pour un homme avec de petits poignets ou pour une femme.

Comme on peut le voir, la montre n’a pas été nettoyée extérieurement depuis, peut-être, l’année de sa fabrication! Vous allez vous plus bas qu’un bon nettoyage ainsi qu’un polissage peu redonner une belle allure à une montre.

Notez l’apparence du cadran. Il est bien plat, mais le verre est concave. Cela donne un effet “loupe” dans certaines positions.

Notez aussi l’inscription « 10K Gold Filled » au dos de la montre. Il s’agit d’une montre plaqué or 10 carats. Mais en français, pour préciser qu’une épaisseur de plaquage est haute, on ajouter le nombre de microns (par exemple « plaqué or 20 microns », comme sur certaines montres Omega.

En anglais, il y a une différence entre Gold Plated et Gold Filled. Gold Plated est un plaquage par électrolyse, qui déposera une très fine couche d’or sur le métal de base. Gold Filled par contre, est le dépôt par chauffe ou pression d’une épaisseur beaucoup plus conséquente d’or.

L’avantage du Gold Filled (ou plaqué 10 ou 20 microns) est le fait que c’est moins cher que l’or massif, mais assez épais que pour ne pas s’effacer rapidement (on peut même le polir sans problème).

Vu l’âge de la montre, il n’est pas tellement étonnant que le cadran et les index (chiffres) aient souffert. Une montre ainsi, qui n’est pas étanche, subit les ravages de l’humidité facilement. Mais dans l’ensemble, le cadran est plutôt en bon état. Il suffit juste de le nettoyer légèrement et avec précaution.

Le mouvement est très sec mais très propre. La montre ne démarrait plus du tout, mais heureusement, il n’y a rien de cassé.

À part quelques petites corrections sur le spiral et sur les vis de compensation, pour ajuster au mieux la précision de la montre, le mouvement ne nécessitait qu’un double nettoyage pour qu’elle refonctionne comme dans sa prime jeunesse.

Voici la montre sortie du nettoyage et avant le polissage.

Ensuite, la voici après son polissage léger (car ça reste tout de même de l’or plaqué) et la mise en place d’un nouveau bracelet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *