Révision d’un chronographe Seiko 6138 de 1977

Voici le fameux chronographe 6138 de chez Seiko. Ce mouvement est apparu en 1970, un an après l’apparition du mouvement Seiko 6139 qui fut le premier mouvement chronographe automatique de Seiko et le troisième mondial. Le mouvement 6138 a, en plus de son prédécesseur, un compteur des heures et un remontage manuel.

Concernant cette montre, il y avait un gros problème de tenue de l’heure. Elle retardait beaucoup (+/- 2 minutes par jour). De plus, le compteur des heures (l’aiguille noire du haut) n’arrêtait pas de tourner, même lorsque le chrono était à l’arrêt.

Comme on peut le voir ici, le mouvement a souffert d’abord de l’oxydation (il n’y avait plus de joint) mais est aussi sale. Cela fait un bon bout de temps que le mouvement n’avait pas été entretenu.

Retrait du rotor afin de bien voir l’état du mouvement

Heureusement, les disques de quantième sont en bon état. On remarquera que ce modèle est avec les jours en anglais et en arabe.

Lors de l’inspection au démontage, il s’avère que le spiral qui fait battre la montre n’est pas droit ni centré. Outre la saleté, c’est ceci qui empêchait la montre d’être précise.

Et voici l’ensemble des pièces constituant le mouvement. Il n’y en a pas tellement, considérant qu’il s’agit d’un mouvement chronographe automatique avec jour et date. Cela est dû au fait que Seiko essaye au mieux d’utiliser le moins de pièces possible tout en ayant un rendement efficace.

Maintenant, il s’agit de réassembler le tout.

Voici le mouvement (sans la partie automatique) réassemblé et lubrifié après nettoyage, qui fonctionne à nouveau parfaitement. Ça fait plaisir à voir.

Mise en place de la partie automatique…

Et c’est reparti pour au moins 5 ans…

.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *