Entretien et polissage d’une Omega Seamaster

Bonjour,

aujourd’hui, nous allons passer en revue la révision d’une Omega Seamaster De Ville.

Il s’agit ici d’un modèle avec boitier en or. Le boitier est un boitier monobloc. C’est à dire que le fond ne s’ouvre pas. Il fait partie intégrante du boitier. Ce sont généralement des montres très étanches.

Ce qu’il faut commencer à faire, c’est arracher la couronne. Sur les montres classiques, la couronne est vissée à la tige de remontoir qui contrôle la mise à l’heure ou le remontage. Pour retirer la couronne, on retire le fond, et on se retrouve avec l’arrière du mouvement. Là, se trouve une vis ou un plot, qu’on doit dévisser en partie ou appuyer, ce qui nous permet de retirer la couronne (et la tige) et donc de retirer le mouvement du boitier.

Voici une tige d’une autre montre, classique.

Avec les boîtiers monoblocs, la tige est composée de deux parties. Ces deux parties s’emboîtent.  Voici la partie attachée à la couronne (partie mâle), toujours de l’autre montre.

Et ci-dessous, la partie femelle dans le mouvement (il s’agit toujours de l’autre montre).

Donc, pour en revenir à la montre actuelle, on tire avec un outil adéquat sur la tige en faisant levier sur le boitier. Ensuite, il faut soit retirer le verre en plexiglas avec une pince spéciale, qui va prendre le verre sur tout son contour, et on va le tirer hors du boitier, soit envoyer de l’air par le tube de couronne, par lequel passait la tige de remontoir, qui va faire sauter le verre, par pression, hors du boitier.

Voici ci-dessous l’outil utilisé. La plaquette en métal sert à faire levier pour arracher la couronne, et la pompe, qui utilise le même principe qu’une pompe à vélo, sert à envoyer l’air dans le boitier. Les 3 embouts servent à s’adapter à chaque tube de couronne.

Il suffira ensuite de sortir le mouvement avec son cadran par l’avant, le verre n’étant plus présent.

On passe ensuite à l’inspection du mouvement. Il s’agit ici du mouvement Omega 562 à remontage automatique et à date.

Sur la photo, à gauche, on peut voir qu’il y a un réglage par vis et ressort en col de cygne. Cela permet un réglage très fin de l’avance et du retard. Ce genre de mouvement est utilisé pour faire des montres chronomètres (à ne pas confondre avec les montres chronographes).

Un des problèmes de cette montre était les aiguilles. Elles avaient perdu une partie de leur matière lumineuse, et ce qu’il en restait était sale et ne brillait plus. Il s’agit alors de supprimer l’ancienne matière, en remettre de la nouvelle, et refaire une peu briller l’or des aiguilles.

Le client voulait garder le verre d’origine, malgré le fait qu’il soit fissuré sur le côté, qui est un verre signé Omega. En effet, pour ces verres, il y a le logo Omega, Ω, au centre du verre, à l’intérieur.

Pour remettre le verre en place, il faut le compresser sur ses bords à l’aide d’un outil à machoires, le placer, et relâcher la pression sur le verre, qui va alors tenir par pression dans le boitier. Dans le cas présent, j’utilise l’outil Omega dédié.

On peut voir sur l’image que chaque outil correspond à une dimension de verre. Généralement, sur l’arrière de la montre Omega, est inscrit un numéro, allant de 101 à 108, qui correspond à l’outil à utiliser. J’ai récupéré cette boite, avec des emplacements vides, mais étonnamment, je ne pense pas qu’il existe d’autres tailles. Je ne sais dès lors pas à quoi sont destinés ces autres emplacements.

Ensuite, il ne restait qu’à polir le verre et surtout le boitier, qui passe d’une couleur jaune foncé à un jaune plus flair et plus brillant.

 

2 Comments

  1. Bonjour,

    Très impressionnant ce travail de réfection de la montre omega!
    Vous ne spécifierz pas comment vous avez remis le verre…avez vous utilisé l’outillage spécial OMEGA ??

    1. Bonjour Monsieur Rossignol. En effet, vous avez raison, je n’ai pas dit comment remettre le verre. J’ai mis à jour l’article avec l’outil utilisé.

      Merci pour votre message.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *